Journée paroissiale,10 avril 2016

Miséricorde et vous ?  10.04.16

Après la célébration de 10h30 et l’apéritif qui a suivi, une trentaine d’enfants et une quarantaine d’adultes se sont retrouvées pour un repas de midi partagé.

A 13h, la rencontre a commencé. Surprise : pas de conférencier brillant (le flyer annonçait déjà la couleur). Non, Victor et Xavier avaient préparé une animation peu conventionnelle : partir du film Shrek pour en venir au thème de la miséricorde.

Shrek, connu des enfants et des (grands-)parents qui sont « in », un ogre répugnant, solitaire, bagarreur, va se transformer avec l’aide d’un âne qui ne cesse de le titiller, de lui faire découvrir ses contradictions. Il accepte une mission : sauver la jolie princesse (jolie, mais pas à toutes les heures) qui est gardée par un dragon et qui doit épouser un vieux barbon.

Shrek et la princesse se rencontrent, s’avouent leurs failles. Shrek tombe amoureux et il sauve Fiona avec l’aide de son copain l’âne qui ne le lâche pas d’une semelle (ou d’un sabot). On les verra partir tous les deux en carrosse, sous forme d’oignon dont les couches ont été retirées (car « les ogres, ils sont comme les oignons : ils ont des couches »). Shrek devient ainsi le héros d’un conte de fées dont il se moquait au début du film : il a fini par écrire sa propre histoire, une histoire d’amour et de miséricorde.

 

Après avoir regardé des extraits du film, nous nous sommes séparés en petits groupes pour réfléchir aux questions que Victor et Xavier avaient préparées, à partir du film et en allant bien au-delà.

Par exemple : voir les zones d’ombre en moi, les « couches » sous lesquelles je cache mes blessures, ce qui m’empêche de faire de vraies rencontres, mais aussi se rappeler les personnes qui nous ont aidés à faire un chemin de réconciliation ou les occasions que nous avons eues de vivre un vrai pardon, d’un ami ou de Jésus lui-même…

 

Mais il était près de 16h et les enfants qui avaient réfléchi, dansé et joué avec leurs animatrices nous ont rejoint pour clôturer ensemble cette journée paroissiale dans l’église : les plus grands ont chanté un chant sur le thème de la miséricorde et les plus petits ont dansé sur le même thème.

La rencontre s’est terminée avec la prière que Rodney avait lue à la messe et puis, ce fut le goûter qui a rassemblé petits et grands.

Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette journée.

CF

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑