Célébration du 8 septembre 2019

Un merci à Rudy

Cher Rudy, chers amis,
Pour l’anecdote, j’ai été désignée pour préparer le mot d’accueil de cette célébration sur un malentendu, puisque mes coéquipiers de l’Equipe Pastorale, qui m’ont choisie en mon absence, ont invoqué comme prétexte le fait que je fréquentais la paroisse depuis ma naissance, ce qui est absolument inexact. Par contre, je suis peut-être, dans les personnes présentes ici, parmi celles, Rudy, qui te connaissent depuis le plus longtemps, puisque avant de nous retrouver à Saint-François de Sales, nous avions déjà usé ensemble, non pas nos culottes courtes, il ne faut rien exagérer, mais nos jeans lors des sessions SMJ du Père Charles, à Farnières…déjà.
Et donc, à ce titre, et même sur un malentendu, cela me fait très plaisir d’avoir été choisie pour t’accueillir ici ce matin, toi qui nous as accueillis pendant tellement de dimanches (tu as évoqué le chiffre de 2200 !) durant toutes ces années.
Au nom de l’équipe pastorale, soyez tous et toutes, et toi Rudy tout particulièrement, les bienvenus à cette eucharistie où notre merci sera spécialement tourné vers Rudy, à travers tout ce que tu nous as nous a apporté et tout ce que nous avons vécu ensemble au long de ces années passées à Saint-François de Sales.
Bonne célébration à tous !
Geneviève

Enregistrement de la célébration du 8 septembre 2019
Désolé pour la qualité inégale du son en cours de celle-ci.

 


Lors de la célébration, la communauté a tenu à plusieurs reprises, à dire pourquoi elle tenait à remercier Rudy. L’intervention des jeunes et la visualisation des personnes directement animées par Rudy durant ces 20 années, en ont été des démonstrations concrètes.
Pour clore cette partie de la célébration, la communauté a remis à Rudy trois cadeaux : un bon d’achat, un livre d’or contenant quasi une centaine de messages écrits par les paroissiens et un album photos où sont remémorés les multiples facettes des attentions de Rudy envers notre communauté.

Voici les invitations lancées à tous ceux qui, dans l’assemblée, ont été servis par Rudy et une copie de l’album photos offert, qui retrace une partie des multiples engagements de notre curé.
Avant cela, voici une copie de l’homélie / des remerciements du vicaire Rodney Barlathier.

Homélie – Merci de Rodney Barlathier

Cher Rudy, curé émérite, si l’on peut employer ce titre pompeux à l’égard d’un religieux qui n’est en réalité qu’un administrateur paroissial.
Cher Christian, futur curé, jusqu’à l’installation effective et la réception des clés de cette église par le doyen, si on veut garder les bonnes traditions.
Paroissiennes et paroissiens, amis,
Chers jeunes.

Si on était à l’Académie Française, ce club de vieux mâles campés au bord de la Seine, je demanderais à Christian de faire un discours de remerciement élogieux à l’égard de son prédécesseur. Mais étant un groupe de mâles campés au bord de la Meuse, on a demandé au pauvre Rodney, affublé du titre pompeux de vicaire qu’il récuse, de tenir l’homélie de circonstance.

Mon cher, Rudy, 4 ans accomplis de collaboration  avec toi, où j’ai appris à tes côtés, à être prévoyant et prudent. D’ailleurs, n’est-ce pas l’invitation qui nous est lancée aujourd’hui. Ton organisation minutieuse, tes calculs justes, et ta réflexion élaborée sur les différentes situations qui émaillaient la vie de la Paroisse témoignaient de ton discernement, ta prudence pastorale et le respect de tous.
Ces discernements longs et fructueux, faisaient penser plus d’une fois à une certaine lenteur dans les décisions ou le refus de prendre tout risque pouvant compromettre l’unité de la communauté. Une unité pour laquelle tu as tant prié, surtout le Vendredi Saint, au pied de la Croix, avec une souplesse et une agilité qui défient toute imagination ; si l’on tient compte de ton embonpoint.  Cet élan vers l’unité n’a pas toujours été bien compris, ni par moi ni par d’autres. Une incompréhension qui, aux yeux de l’observateur superficiel, pourrait ressembler à une mésentente entre le curé et le vicaire. Alors que cela n’a jamais été le cas. Ah ! jugement hâtif quand tu nous tiens !!!
Toi et moi, on n’est ni plus ni moins que les deux faces d’une même médaille. Munis d’une tension pastorale vécue à deux vitesses, et c’est tant mieux, la diversité enrichit. L’un trop pressé, l’autre plus prudent et réservé, on marchait ensemble.

C’est Amin Maalouf, dans Samarcande qui dit ceci: Le temps a deux dimensions, la longueur qui se mesure au soleil et la profondeur qui se mesure à la passion. (Le soleil c’est la montre, le Chronos, le temps qu’on mesure, l’agenda, notre planning. Le Kairos c’est le dieu de l’instant favorable, du stratège, un tout petit dieu avec le catogan inversé). Tu avais les deux dimensions en toi.

Tu savais suspendre ton jugement, arrêter le temps ; mais en même temps, tu savais aussi t’empresser et d’un éclair de génie dénouer parfois des nœuds et relancer la marche de notre communauté.
Tu savais ralentir sur l’essentiel, créer des moments de temps courts et intenses dans un environnement paroissial si souvent siphonné par chronos. Merci pour tout ça !

Nous te souhaitons de continuer à semer à tout vent, à saisir toutes les opportunités…saisir ta chance à tout moment. Car tu le sais, le vrai malchanceux, c’est celui quand la chance frappe à sa porte, qui appelle les flics pour tapage nocturne. Toi, tu sauras lui ouvrir la sienne et l’accueillir en ta demeure pour la transformer en ta faveur.

Tu le sais, nous ne sommes pas ce que les autres ont fait ou ont dit de nous. Nous sommes ce que nous allons faire avec ce que les autres ont voulu faire de nous. Il faut redesigner sa vie.

Tu vas quitter cette ville pour regagner Farnières. Ah qu’est-ce qu’ils vont te manquer les géants du folklore liégeois, Tchantchès et Nanesse. Ah le petit verre de péket au 15 Août. Ça va aussi te manquer. Mais comme tu ne rates jamais une occasion pour être heureux, toi bon vivant.
À défaut de Tchantchès et Nanesse, tu apprendras à siroter un verre de genièvre et manger du “tchatcha” en pensant aux macralles ou en rêvant aux elfes et aux dryades.
Bon vent, du courage surtout ! Il faut être courageux pour affronter l’adversité mais il faut être audacieux pour en faire une alliée. Tu as assez d’audace.


Et toi mon cher Christian,
C’est avec une curiosité teintée de gourmandise et sache-le de bienveillance que je travaillerai avec toi. Je te souhaite « bienvenu » parmi nous.

BARLATHIER Rodney, sdb

Merci de la communauté.

Révérend Père Curé, ou simplement..
Cher Rudy,

Nous voici au moment des merci !
Et il m’a été confié en tant qu’ancienne…très ancienne paroissienne…
Voilà 20 ans que tu es parmi notre communauté en tant que curé…c’est long et court à la fois !
Mais cela en fait des sommes de groupes et de rencontres, de conversations, de réflexions et aussi de conflits, de malaises…impossible à quantifier…des mercis, tu en mérites sans doute des centaines…et c’est d’ailleurs pour cela que nous sommes rassemblés.
Tu as su t’entourer de personnes disponibles, désireuses de participer à la vie de la paroisse (du moins j’ose le penser) …et cela a fonctionné à merveille et ce sont toutes ces personnes que je vais convier à te remercier.
Il faut poursuivre un chemin de Foi dit-on, oui, il a bien fallu un guide et ce fut toi !

Je vais vous demander à votre tour de venir saluer, remercier Rudy et à prendre place derrière, devant, à côté de l’autel où vous trouverez place….

C
ommençons par le début :
Les baptêmes, point de départ de la « route de la Foi », marque d’appartenance à une vraie famille…celle de l’Eglise, même si on ne s’en souvient pas toujours.
Qui Rudy a-t-il baptisé ? il y a 20 ans, 5 ans ou un mois. Rejoignez-le !
De même que l’équipe baptême ayant travaillé avec Rudy.

Les entrées en communion : à un certain moment tu en a assuré le bon fonctionnement !
Tous les premiers communiants de Rudy, venez avec vos animateurs de cette époque si possible.

Les professions de foi et ses 2 années de KT, les remaniements de programme, les animateurs à trouver, sans oublier la retraite, l’organisation de la célébration…

J’appelle maintenant tous ceux qui ont professé leur foi en compagnie de Rudy et leurs animateurs le chemin est tracé rejoignez les autres.

Les confirmations
Très importantes dans la vie des grands adolescents, comment leur parler, les inciter à continuer la route, les conduire à Taizé pour finalement nous inviter à des cérémonies toujours très émouvantes, heureusement il y a Dara !
Venez-les confirmés…et les animateurs
Etape suivante et non des moindre et j’espère même agréable,

 Les mariages…
Qu’en dire, à chaque couple son charisme, ses projets, sa Foi…individualisation obligée…
Qui Rudy a-t-il marié… ?

Je citerai aussi les funérailles avec émotion…les familles endeuillées te seront sûrement reconnaissantes, une chance de t’avoir à leurs côtés non seulement pour préparer les obsèques mais simplement par le fait d’être là pour eux et je peux en témoigner personnellement merci Rudy.

Et…la liste des remerciements ne serait pas complète si je n’appelais pas tous les autres groupes de la paroisse. Pardonnez-moi déjà d’un éventuel oubli
Il est bien connu qu’un Salésien fait partie d’une communauté, non seulement les ‘Vicaires’ mais tous les confrères, sont bien sûr invités ici…et il faudra se serrer….

Très importante dans une paroisse qui se veut Salésienne, l’animation des jeunes et enfants.
Des petits amis, des grands amis, des forts rêveurs des soyeureux…encore des réunions de préparation…tout doit être synchro, ne pas oublier d’ouvrir les locaux, de fournir le matériel et la documentation, les photocopies, sans cesse trouver le fil rouge, la recherche d’animations pour le Carême, l’Avent et s’entourer de bons animateurs…qui sont aussi conviés à nous rejoindre

N’oublions pas ton rôle premier, celui de Curé de Paroisse et il faut assurer, bien sûr avec Rodney, les Eucharisties de semaine, du samedi soir, du dimanche avec le point d’orgue, la semaine Pascale….
Déroulement des célébrations, choix des textes et des chants, PowerPoint, décoration, disposition des chaises, la sono et le plus important le sermon : tout est-il en ordre ?

L’Equipe Pastorale est bien sûr bien présente, là aussi tu étais indispensable : weekend, réunions, toujours réunions, encore réunions ; Monsieur le Curé est toujours bien occupé. Mais que fait-il donc de ses soirées ? Heureusement, chaque réunion se termine par un moment de convivialité…
 Les membres des différentes équipes sont attendus.
Je m’en voudrais d’oublier le petit plus de nos eucharisties, les chants ! choristes et chefs de cœur et musiciens venez aussi bien sûr.

Une de tes spécialités, tout le monde doit être unanime, est la gestion.
Accompagné de son PC, Rudy s’est toujours révélé fin comptable, organisateur hors pair, la ponctualité, la confiance et la rigueur étaient ses atouts principaux bref le gestionnaire modèle
Pour en témoigner :
Les membres anciens et nouveaux de la fabrique d’Eglise et du CAP qui sont appelés.
 Décisions, projets, bâtiments, travaux, baux, assurances, le cercle, les locaux scouts, les clés… recherche et suivi du sacristain, du pianiste sans oublier l’argent de la collecte, le compte des bougies et hosties que de réunions- maux de tête. Tes compétences ont été mises à rude épreuve.
Dans une Paroisse, il faut aussi une permanence, s’occuper des registres, des coups de fil, de la préparation des partitions des chants, du repassage des nappes, sans oublier les fleuristes et jardinières chevronnées. Là aussi il faut une organisation et une armada de « gentilles dames » t’ont bien secondé, venez mes dames, vous qui avez eu la chance d’aider Rudy.
Les « organes de presse » peut-être de grands mots…ici, il en existe 2 : le Reflets et le site internet. Ce qui veut dire : réunions.

Le service social a toujours été un de tes soucis et tu participais aussi à l’assemblée générale. Les bénévoles et bénéficiaires sont-ils présents ?
Il faut aussi préciser que tu fais aussi partie des PO et conseil de gestion des écoles de Liège et Huy. Cela veut dire encore réunions, migraines avec un grand M, mais aussi animations… s’il y a des enseignants de ces écoles, qu’ils nous rejoignent.

Et finalement vous tous les Paroissiens : quitter vos places confortables rejoignez-le et surtout n’oubliez pas, remerciez-le.
Il fallait démystifier l’idée que le Curé ne travaille que le dimanche…
Père Christian avez-vous pris des notes… ?
Bon maintenant l’Eglise est bien vide…
Comme tu l’as si souvent désiré pour tes ouailles, veux-tu bien prendre place au premier rang celui que tu mérites aujourd’hui…pour passer à un autre moment qui doit être agréable aussi, celui des cadeaux…mais avant une grande ovation s’impose !
 Merci Rudy !

Invitations à la journée du 8 septembre 2019


Nous aimerions remercier Rudy chaleureusement
le dimanche 8 septembre.

Concrètement…
10h30
Célébration communautaire.
11h45 Apéritif convivial offert par la paroisse
A partir de 12h45 Prolongement de la fête à DON BOSCO lors du traditionnel barbecue annuel organisé par le Service Social
Au plaisir de vous rencontrer ce 8 septembre.



Un merci à Rudy

Depuis de nombreuses années, Rudy a été l’animateur, le guide spirituel au sein de notre paroisse.
Il a réussi à fédérer de nombreuses équipes pour que Saint François-de-Sales soit un lieu vivant.
Ensemble, faisons en sorte que cet esprit continue à nous enthousiasmer.

Pour le remercier, nous vous suggérons les propositions suivantes :
       • un petit mot dans un livre d’or
Vous trouverez, près de l’entrée de l’église, des fiches de couleur que vous glisserez ensuite dans une urne prévue à cet effet. Ces fiches seront collées dans un livre d’or.
Celui-ci sera à votre disposition à partir du 8 septembre.
       • un cadeau :
       Nous vous suggérons de verser le montant de votre participation
sur le compte du CAP  BE46 6343 2418 0136
avec la mention ” merci à Rudy”.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑